8.11.04

4ème séance

séance du 5 novembre 2004

Dans le petit studio pour la première fois, de 16 à 18 heures. Trois jours avant, je me suis cassé le petit doigt en le projetant inopinément contre un mur de ciment. Le jour de la séance, quelques heures avant, je me décide à aller voir un docteur ; radio, bande élastoplaste : j'arrive en retard d'une heure. C, à qui j'avais donné rendez-vous pour me montrer des exercices d'échauffement, est là depuis 16 h et profite de la salle. Quand j'arrive, elle danse dans le noir. Nous parlons de ce que j'ai fait au cours des séances précédentes. Elle me pose des questions sur comment les mouvements dont je parle me sont venus, à quoi ils se rapportent, comment ils existent au moment et à l'endroit où je les fais. Elle pointe la nécessité pour chaque exécution de redécouvrir le même mouvement et me fait des propositions : que se passe-t-il pour l'air quand tu fais tel mouvement ? Et pour l'espace ? et pour ton corps ? À quoi penses-tu en le faisant ? Si tu fermes les yeux ? J'essaye à chaque fois avec ces nouvelles données, le mouvement d'arpentage des deux premières séances (bras tendu, le pied vient se placer à l'aplomb de la main, le corps pivote d'un demi tour), le mouvement main en l'air descendre remonter dans le dos de la séance précédente. L'air : faire et sentir bouger l'air par un mouvement. Ce sont des outils.
Pour m'échauffer, C dit de simplement me choisir en arrivant dans la salle un élément, une fonction, une partie de mon corps du moment et de le travailler à travers une situation, pour être là. Par exemple : les deux pieds l'un derrière l'autre bien à plat au sol, on cherche l'équilibre puis à bousculer cet équilibre, voir comment on tombe, de quel côté, tomber plutôt de l'autre, se laisser aller, chercher des balancements, en éviter d'autres ; les bras ballants ou en balancier, les yeux fermés… De fait tout chauffe. Et le corps est là.
On a quitté vers 18h30.

Comments: Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?