6.4.05

25ème séance

non-séance du 31 mars 2005

pas de séance ce jour-là car à la campagne — ah! la campagne, ici le gris tirant au carmin des jeunes doigts du tilleul, on a tous vu ça

mais G m'envoie ce commentaire après lecture de la séance du 24 mars

Il y a une nouvelle de Borges, c'est un homme qui décide de réécrire Don Quichote, de Cervantes. Il a grande connaissance du livre, et voudrait comprendre comment on peut écrire ça. Au mot près. Alors, il se lance. Il commence au début. Mais ça ne marche pas tout de suite : ce qu'il écrit n'est pas le texte de Don Quichote, de Cervantes. Alors il continue, des jours, des années. Trouver le mouvement intime de l'auteur, qui lui fait écrire ce qu'il écrit.
Je ne sais plus s'il y parvient à la fin de la nouvelle.
être_Cervantes, quoi


Donc, rdv le 14 avril à 19h au grand studio Micadance pour l'état des lieux d'être_danseur

Cher G! (qui participe à l'expo Écrire à haute voix, à la Ferme du Buisson à Noisiel, jusqu'au 3 juillet — www.lafermedubuisson.com)

et

vu tout à l'heure, au carrefour de la Porte des Lilas, un homme en trottinette s'approcher du passage clouté, s'arrêter pour cause de bonhomme rouge et s'appuyer de tout son long contre le mat du feu tricolore y compris (surtout) la joue, comme s'il écoutait l'objet, sans doute pour en tirer un peu de fraîcheur

Comments: Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?