17.5.05

31ème séance

séance du 13 mai 2005

dans le petit studio de 11h à 13h
je reprends l'échauffement de M. : le chat le fauve la vague le roulé-diagonale la statue l'œuf

j'insiste sur l'œuf ; sur le dos les jambes ramenées sur le ventre qui remontent les fesses courbent les reins les pieds abaissés vers le coccyx les bras repliés sur la poitrine tête tirée vers les genoux poings au-dessus du visage ; rouler sur le côté le plus lentement le plus progressivement possible càd centimètre par centimètre une rotation irm ; éviter les sautes les accélérations ; savoir tout du corps qui se tient en une chose d'une pièce ; comment tricher sans départir ; passer la barrière sans quitter le sol ; la chose et son artifice
j'en fais quatre longueurs

puis relever (en passant par le côté qui hisse les trois autres — je suis le solide) et suivre la main qui part, le pied qui supplante, la main qui revient, tomber et rouler et se relever à moitié et garder la jambe écartée qui tire vers le haut pas plus loin que la pesanteur, rouler sur la tête des deux pieds tendus qui joignent le sol y glisse laisse le genou faire et debout encore de la main prendre la suite et retour vers le futur comme tomber d'un poney dans new-york ; longtemps avec combinaisons de chaque entre eux et retour vers le futur comme on tombe d'un poney dans new-york

retour à l'œuf ; deux longueurs ; la chose semble se détendre prendre son volume : je suis moi qui est un œuf qui aurait été moi qui aurait fait l'œuf — je suis le solide

puis

dans la diagonale
traversée devenir gisant les bras dans leur écartement posés sur la poitrine ouverts par les paumes tendues vers le bas les épaules carrées la tête dans l'ambiance ; marcher
marcher simplement
les jambes non affectées par l'agrafe paumes-bras-épaules
marcher simplement sans préméditation sans intention sans idée
beaucoup de traversés avant de trouver l'agrafe paumes-bras-épaules (comme un U inversé le bât d'une charrette posé sur mon cou) en place pesant hors de moi sur moi
un peu de pointe des pieds aide
beaucoup de traversées avec le bât sur le cou mes radius cubitus humérus clavicules en fer carré de 500 — une partie de l'armure magnétique dans dunes — avant de ne pas encore marcher simplement sans intention ni préméditation

un peu si peu de main posée entre les fesses comme asperge en bord de table qui lèvent le corps sur la broquette des arpions
ainsi se déplacer
être cette asperge et la table aussi

enfin (pour l'extincteur accroché à droite de la porte)
je montre ma masse casse en parenthèse avance un pied et la cheville lâche lancer les bras les voir dans le courant du haut-fond tiède quasi d'or tellement limpide parmi les algues (néréocystées filiformes et flexueuses) onduler tendre tirer sur la laisse du triceps revenir
et jamais tout à fait avancer aussi en même temps avancer ou casser la cheville en parenthèse et avancer ou le bras s'écarte tendu dans le prolongement de l'épaule et la main cassé du poignet vers l'avant qui forme écran page où lire sinon poser le regard du visage tourné vers (à droite à gauche) ou/et avancer ou reculer ou/et les deux et de la cheville cassée s'affaisser mais jamais tomber déjà relever pour mobylette ou guitare le front plissé les épaules serrées haut et retour vers le futur comme on tombe d'un poney dans new-york (toujours une place pour une femme qui sait)

Comments: Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?