22.5.05

32ème séance

séance du 19 mai 2005

L'œuf qui parle
petit studio de 11h à 13h

Faire lentement — les déséquilibres modifient le trajet

Du milieu de la salle : devenir/gisant très lent
très lent pour les mains
pour le premier pas — pas ralenti (au début, quand même, trop) — très lentement ;
voir toutes les articulations, tous les muscles, le mouvement par où passe--t-il ?
Les déséquilibres modifient le trajet

revenir au devenir/gisant : comment mes mains, qui semblent gonfler ? et les épaules ? et un pied au sol quand l'autre se pose au-devant ?

et sur un pied :
baisser en pliant la jambe l'autre tendue en arrière déséquilibre le pied arrière vient se poser devant ; buste plié sur l'avant tête ballante dos des doigts au sol

encore
devenir/gisant ; où est l'équilibre ? trois doigts au-dessus du pubis
Les déséquilibres modifient le trajet

Une main monte devant le visage mais loin ; le corps bascule en avant la main reste en masque départi ; le corps penche sur une jambe en avant pour horizontale avec l'autre

et
pied dans le pied (c'est à dire le gros orteil de l'un qui s'immisce vertical entre le gros orteil et l'index de l'autre au sol à plat — pas bouger) ; trouver l'équilibre la pause tranquille ; puis avec une main levée posée en haut du bras

Très lentement
Les déséquilibres entraînent des changements ; retour au devenir/gisant ; comment les bras tendu ou pas ? comment tendus ? comment d'un pied sur l'autre ? comment les mains ouvertes légèrement vers le haut ? comment les doigts ? serrés ? comment les doigts serrés ? lâchés les doigts ? comment serrés ? comment les bras posés sur le torse ?

Sur un pied le buste en avant (pas penché) les bras balancier en accord avec l'autre jambe repliée en arrière par le genou droite gauche droite autour de celle pivot — la girouette (un jerk, aussi)
les bras montent lents arrondis balancier léger c'est léger avant arrière puis retour devenir/gisant
lentement rejoindre le fond de la salle

et

retourne et traverse lentement diagonale devenir/gisant — comment la tête sur les épaules ? comment au bout du cou ? — avec arrêt stop pour pencher en arrière de tout le corps les pieds décalés un peu avant arrière les bras pas bouger c'est le crâne qui entraîne et maintient et sonde la courbe ; possible ; redresser : passage délicat du dos à la nuque

puis arrivé à la glace faire le robot : les palpeurs informent le système qui décide avec constante k = avancer ; du front pivoter contre le verre puis joue puis bouche en s'affaissant et tourne sur soi c'est le bras et l'épaule qui font contact alors que maintenant assis et encore un tour des épaules oreille front nez bouche oreille mais s'affaisse jusqu'à toucher tête contre plinthe et roule autour des torse et ventre (comment les jambes qui suivent ? comment des bras ? comment ?) comment chaque partie saillante touche et doit ? les plis (articulations) font la trajectoire ; lentement
et que ensuite assis ou sur les fesses le dos relevé bras tirant des filets jambes levées cassées pieds plantes à la lune
Avant : une main passe entre les fesses — asperge!

alors

Basculer devant pour tête au sol (crâne cheveux visage au choix) tourner autour des bras et jambes donnant des directions ; lentement
Même une main saisit un pied alors se relever cassé en avant par pied dans main ; relever droit mais rien tendu mais rien raide ; essaye raide/pas raide raide (en avant) pas raide (comme en arrière mais pas) Lentement

et face au mur
faire au fond du jardin il élabore sa vengeance + sur la terrasse il passe à l'action lentement en avant en arrière lentement
ou moins (sautes prise électrique — "dans la forêt, il y a des prises" — superbaise tennis-hulot tranquillement ; hulot)
retrait
pour
droit pas raide avant
droit pas raide arrière ; comment des pieds à la tête ? comment sur les chevilles ? comment du bassin ? comment du cou sur les épaules ?

Comments: Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?