7.7.05

36/37/38/39ème séances

combo des séances et non-séances et annexes du 17 au 30 juin 2005

chaque semaine une prévue mais annulée pour cause de dos, d'orage (d'orage!?), de gastro ; entre résiste une où ce la se fait petit [36ème séance du 17 juin 2005 : ne rien faire, peur du dos comme du loup ; tout sans effort, une shemale, celle d'une épaule appuyée au mur terreux le bras en l'air une jambe qui casse (photogramme) ; debout au milieu, lever le bras et tenir le bras levé pendant 12 jours]
Comment de ce bassin rebelle et râleur axe/nœud/origine du mouvement, bloquant tout bras levé après la main qui bondit tout avancé du pied avec rotation de la cheville entraîne la jambe/genou/cuisse lors le buste se penche et la main glisse comme sabre au fourreau vers le bas le bras suit — l'épaule ? procède du buste ou de la main ?
la question Comment du bassin revêche, menaçant (un voisin qui vous jette des sacs d'excréments) continuer à danser (maintenant tu danses!) Comment refaire, alors qu'il y a dix mois l'usage de ce corps ne posait pas plus de problème qu'ampoule dans chaussure neuve, tour de rein de déménagement, trapèze de marbre en fardeau quotidien, et continuer donc un saut en parenthèse, un elle salue ceux qu'elle quitte, un hanneton ou un devenir/gisant ou quelque précipité musculaire (volute de survie) inhabituel sans goûter la vive trace d'une lame de vingt centimètre s'enfonçant depuis le dessus de la fesse jusqu'au milieu de la cuisse descente toujours recommencée jamais initiée jamais finie travail en cours — au fond de la salle quelqu'un pour dire "c'est la longue plainte ?" immédiatement évacué par le service de sécurité ; à faire, être_danseur avec un vigile et son chien.

Pourtant
et par quatre fois sur six

dérogation à la règle du travail et atelier avec chorégraphes et interprètes : être_danseur hors les murs, hors ses propres murs, pour visionner et commenter une chorégraphie pour suivre un exercice proposé pour apprendre à la volée (écran rafraîchi tâche de fond) une phrase — et par la même occasion qu'il existe un vocabulaire propre une façon concise et préhensile de dire le pied levé la jambe tendue en arrière et bascule en avant le buste au-dessus du bassin (aïe!) alors qu'une main descend jusqu'au sol déposer les doigts souple de la paume dessus leur dos propre, qu'on dira ceci ou cela (arabesque par exemple) que tout danseur comprend et traduit d'un mouvement tandis qu'être_danseur regarde repère enregistre reproduit s'emmêle et fini mr bean à l'opéra (et qu'il existe les comptes, elle dit on avait jusqu'à des 21 ou de 47 même)

mais pas que et quand bien même car in fine et de mémoire
une phrase d'un des trois boléro de dubosc :

droit pieds joints bras le long du corps
glisser le pied droit vers l'avant avec torsion intérieure tire la jambe baisse le corps qui pivote un quart aussi le bras tendu main tendue qui pivotent et viennent pendre à l'aplomb de l'épaule penchée (compte 6)
ramener le pied gauche, redresser (compte 4)
pied droit retourne au point initial et deux pas en arrière (compte ?)
stop
une avancée pour bascule sur une jambe tendue le corps roide au-dessus du bassin l'autre jambe tendue arrière
là jeter les mains qui tirent les bras d'un côté et relever pour demi-tour sur pied opposé à l'appui avancer quelques pas
stop sur pointe des pieds joints les bras légèrement en arrière des épaules mains vers le bas l'ensemble du corps en presque chute avant — attendre
descendre sur plante des pieds demi-tour et
glisser le pied droit vers l'avant avec torsion intérieure tire la jambe baisse le corps qui pivote un quart aussi le bras tendu main tendue qui pivotent et viennent pendre à l'aplomb de l'épaule penchée (compte 6)
ramener le pied gauche, redresser (compte 4)
pieds joints plonger en avant sur les mains bras souples jambes tendues sur pointes des pieds à angle droit ramener les genoux sous le ventre
des jambes pliées lancer les genoux à droite à gauche et debout demi-tour un pas arrêter la jambe gauche pour cuisse horizontale genou fléchi plante du pied verticale bras levé de chaque côté de la tête et
finir le pas en descendant le bras gauche pour un arc de cercle devant la poitrine les doigts souples bras droit toujours en l'air
stop pieds joints

pause
Maintenant en vacances pour dubosc dans l'herbe ou devenir/gisant dans la montagne — on a retrouvé au matin à l'orée des bois qui coiffe la vallée couché dans la neige comme une borne cantonnière sur le ventre son corps les bras en croix une oreille au sol une jambe repliée genou à l'extérieur pied déchaussé sur mollet voisin — ; ou roulade dans le pré ; ou tout hereos entre le thuya et la piscine (derrière le lac et ses rives en aplomb) ; ou le procès des sœurs Papin

propre
revoir ses notes
mettre une planche entre et
reprendre du début
faire baiser la table la danse des jambes le saut droit le cow-boy
le visage abrité de la poussière sous des bandeaux (ou des passoires

Comments: Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?